Crouzeilles-Côte Abeilles 2018, une cuvée de caractère

Crouzeilles-Côte Abeilles 2018, une cuvée de caractère

Crouzeilles-Côte Abeilles 2016 est une cuvée “au sommet” qui représente l’aboutissement de 70 ans de créativité des vignerons pionniers de la Cave de Crouseilles fondée en 1950. Ce Mardiran rouge est une cuvée d’exception qui pourra accompagner vos mets les plus raffinés. De plus, ce vin de fêtes présente un excellent potentiel de garde. Découvrons le ensemble.

Crouzeilles-Côte Abeilles, histoire et personnalité

Le Syndicat des Viticulteurs de Madiran a vu le jour en 1906. Cette organisation a pour but de défendre les Vins de Madiran, mais également d’élargir cette appellation aux vins récoltés sur les communes voisines à Madiran, dont Crouseilles (qui s’écrivait alors Crouzeilles)

Des étiquettes de cette époque ont été retrouvées. Elles faisaient référence à la commune, puis au nom de la côte menant aux parcelles.

L’étiquette de “Crouzeilles-Côte Abeilles” permet de faire un bond dans le temps et aussi de rendre hommage à une terre d’orchidées sauvages et notamment à Ophrys Abeille, une variété qui pousse sur les coteaux du vignoble.

Le voyage dans le temps se poursuit jusqu’en 1948, date de la création de l’AOC Madiran, suivie de la création de la coopération à Crouseilles en 1950.
Ernest Bergerot, premier président de la Cave de Crouseilles permet à cette dernière de devenir référente sur le vignoble de Madiran

La cuvée Crouzeilles-Côte Abeilles se distingue par sa bouteille à la forme bourguignonne (la même que les premières mises en bouteille de 1950) et aussi par le design de son étiquette d’inspiration vintage.

La cuvée Crouzeilles-Côte Abeilles 2018, présentation

Ce vin rouge résulte d’un encépagement 90% Tannat, 10% Cabernet sauvignon, issus d’une sélection parcellaire. La vinification se fait par éraflage et foulage. L’élevage dure 15 mois en barrique, 0% fût neuf, fûts de 1 à 2 vins pour préserver l’expression aromatique des cépages.

 Crouzeilles-Côte Abeilles 2016, une cuvée de caractère

Notes de dégustation :

  • Œil : robe rouge grenat intense et profonde
  • Nez : complexe et élégant, arômes de fruits noirs
  • Bouche : attaque sur la fraicheur , puis tension et élégance laissent présager l’équilibre et l’opulence naturelle du Madiran
  • Accompagnement : gigot d’agneau de 7 h, épaule d’agneau rôtie à la fleur de thym, ris de veau braisé aux morille, cœur de filet de bœuf à la crème de cèpes, magret de canard juteux sauce aux mûres sauvages.
  • Service : 15-18°. Peut se conserver une bonne dizaine d’années.
  • Degrés d’alcool : 14°
  • Prix : 25 euros

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.