Le blended whisky moins bon qu’un single malt ?

Le blended whisky moins bon qu’un single malt ?

Quand on s’intéresse au whisky, on a tendance à s’orienter vers un single malt. Ce dernier a les faveurs des amateurs. Certains considèrent les single malts comme les meilleurs whiskys au monde. Cependant, le blended whisky a bien des atouts. En effet, selon sa fabrication un blended whisky peut révéler des arômes soyeux et somptueux qui lui permettent de rivaliser avec un single malt.

Le blended whisky, c’est quoi ?

Le blended whisky est une des cinq catégories du whisky écossais. On peut très bien les considérer comment une appellation (comme on le fait pour le vin).

Le blended scotch whisky est un whisky fabriqué en combinant whisky de malt et whisky de grain.

En d’autres termes, il s’agit d’un assemblage de plusieurs whiskys qui peuvent provenir de plusieurs distilleries différentes.

Pour vous donner un exemple concret : Monkey Shoulder est un Blended whisky. Il est élaboré à partir de whiskies provenant des distilleries Glenfiddich, Balvenie et Kininvie.

Les différentes appellations de blended whiskys

Le blended whisky moins bon qu'un single malt ?

Blended whiskys désigne tous les whiskys résultant d’un assemblage de plusieurs whiskys provenant de diverses distilleries.

Le terme générique ne fait pas de distinction entre un blended whisky, un blended malt et un blended grain.

Et pourtant, il y a quelques différences entre ces trois appellations, on les découvre ensemble.

Ne pas confondre avec blended malt

Les blended malts résultent aussi d’un assemblage de whiskys provenant de plusieurs distilleries.

Cependant, l’élaboration d’un blended malt n’intègre que des whiskys de malt.

Ne pas confondre non plus avec un blended grain

Cette catégorie de whiskys concerne les whiskys fabriqués en combinant uniquement des whiskys à grain de différentes distilleries.

Attention sur les a priori sur le blended whisky

Malheureusement, pour beaucoup de personnes, le blended whisky est considéré comme du mauvais whisky.

Effectivement, le manque de connaissance en la matière laisse à penser que cette catégorie de whiskys est mauvaise, mais comment les blâmer quand on voit les horreurs que l’on trouve en grandes surfaces.

Je parle des fameuses références d’entrée de gamme vendue aux alentours d’une quinzaine d’euros, qui ressemblent plus à du tord boyaux qu’à un whisky…

C’est pour cette raison que le blended malt est perçu comme du whisky cheap par certains amateurs de whiskys.

Cependant, lorsqu’on se penche sur le sujet, on trouve d’excellents blended.

D’ailleurs, cette famille de whiskys compte des distilleries très connues comme Chivas ou Ballantine’s. Les dégustateurs avancés s’orienteront davantage vers des marques comme Compass box. Pour ma part, j’aime bien déguster une Monkey Shoulder de temps en temps.

Le blended whisky moins bon qu'un single malt ?

La conception délicate du blended whisky

Faire un bon blended whisky est une tâche difficile. En effet, les masters blenders (maîtres-assembleurs) passent de longues années à peaufiner leur technique afin d’élaborer un whisky parfait.

Le rôle du master blender consiste à trouver l’équilibre des saveurs entre les différents whiskys qui vont rentrer dans l’élaboration de son blend.

Cependant, savoir assembler ne suffit pas. Le maître aura également besoin d’avoir des connaissances sur les fûts et à connaître l’art subtile de la maturation.

Comme vous l’aurez compris : savoir mélanger les whiskys est tout un art.

Quelle est la différence avec l’assemblage d’un single malt ?

Le single malt résulte d’un assemblage, tout comme le blend. Il y a cependant une différence notable : les whiskys qui vont participer à l’assemblage d’un single malt proviennent de la même distillerie.

Chaque blended résulte d’un assemblage de whiskies provenant de distilleries différentes. La principale difficulté va être de trouver un équilibre parfaits entre les différents whiskies.

Ce qui représente un travail titanesque surtout quant on sait que chaque distillerie a sa propre méthode de fabrication.

Par conséquent, il est plus dur de fabriquer un bon blend whisky qu’un single malt.

Le blended whisky moins bon qu'un single malt

Le blended whisky est-il moins bon qu’un single malt ?

Pas forcément ! Suivant leurs assemblages, certains blends peuvent largement rivaliser avec certains single malts.

Néanmoins, savoir apprécier un blended whisky va demander un peu d’expérience. D’autant plus qu’il n’est pas facile d’en trouver des bons en grandes surfaces.

Hormis Chivas ou Monkey Shoulder, les GMS ne nous permettent pas de nous mettre grand-chose sous la dent.

Il faudra probablement vous orienter vers un caviste ou une boutique en ligne afin de trouver des références intéressantes.

Si vous voulez vous intéresser au blended whisky, on vous a préparé une petite sélection de blended whiskys et blended malts.

  • Deward 12 ans : il a la particularité d’avoir été assemblé avec des whiskys de grain et de malt ayant 12 ans d’âge.
  • Chivas Regal 18 ans : il est élaboré avec vingt whiskys les plus rares d’Ecosse. De ce fait, ce whisky est décrit comme rond et complexe par Collin Scott, le Maître-assembleur de la Maison Chivas
  • Ballantine’s 17 ans : ce whisky premium résulte d’un assemblage de plus de 40 single malts et single grains d’Ecosse .
  • Big Peat : Ce whisky tourbé est assemblé à partir des meilleurs single malts d’Islay (y compris le rarissime Port Ellen.
  • Timorous Beastie. réalisé à partir d’un assemble des meilleurs malts des Highlands : Dalmore, Blair Athol et Glen Garioch. il se révèle fruité ét épcié

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *