Guide de la dégustation de vin pour débutant

Guide de la dégustation de vin pour débutant

La dégustation du vin parait très complexe pour le néophyte qui aura du mal à savoir par où s’y prendre. En effet, la dégustation du vin se fait en plusieurs étapes, trois pour être précis. Jean-Michel Deluc (ex-sommelier du Ritz) nous délivre ses astuces pour déguster le vin comme un pro ou presque. On découvre ensemble le guide de la dégustation de vin pour débutant.

Quid de la dégustation du vin

La dégustation du vin est tout un rituel qui va nous permettre de mieux apprécier un vin.

Cela nous en dit plus sur son âge ou sa palette aromatique. Ainsi, ce qui va suivre vous permettra de décrypter le génie qui sommeille dans chaque bouteille de vin.

Néanmoins, il faudra discerner la phase dégustation de la phase de préparation qui consiste à aérer son vin, choisir le verre de dégustation… Nous aurons l’occasion de revenir sur ces sujets.

Combien d’étapes pour la dégustation d’un vin ?

La dégustation se fait en trois phases :

  • L’œil
  • Le Nez
  • La bouche

Nous, on va s’intéresser à la dégustation d’un vin rouge.

Guide de la dégustation de vin pour débutant : L’œil

La robe d’un vin nous dévoile quatre informations, comme son âge.

Si vous observez des reflets violets, c’est que vous dégustez un vin jeune. Si vous observez des reflets tuilés, c’est que dégustez un vin vieux.

Vous prêterez également attention à la brillance. Qui est une preuve que le vin est toujours vivant.

Vous vérifierez la limpidité du vin. Si le vin est filtré, il doit être limpide. En revanche, un vin avec dépôt, signifie qu’il n’a pas été filtré. Enfin, une robe voilée signifie que le vin est vieux.

La concentration est la dernière étape de cette première partie. Pour l’observer, il faut faire tourner le vin dans le verre et observer la différence entre l’épaisseur de l’eau et celle de l’huile.

Cette épaisseur dépend de plusieurs facteurs :

  • Le taux d’alcool : plus un vin contient de l’alcool et plus il sera épais
  • Le taux de sucre : un vin doux aura probablement un dépôt de sucre résiduel. Le sucre est un épaississant, par conséquent un vin qui contient un certain taux de sucre sera plus épais
  • Enfin, le rendement : si le vin provient d’une vigne à petit rendement, alors le vin sera plus concentré (plus épais)

Guide de la dégustation de vin pour débutant : Le Nez

Le nez fait appel à la mémoire olfactive. Une odeur qui rappelle un souvenir. Il faut savoir que l’univers du vin comporte 700 arômes. Cependant, il ne faudra pas vous inquiéter, aucun vin ne possède 700 arômes.

Un vin simple comme un Beaujolais nouveau comporte 3/4 arômes. Un vin complexe (un vieux vin) en comporte 10/12 voire plus.

Les arômes se classent en trois groupes :

  • Primaires : ce sont les arômes qui rappellent le raisin ou le cépage. Ce groupe d’arômes dévoile des notes de fruits, des notes florales ainsi que des notes minérales (qui peut rappeler la pierre à fusil). À noter que la minéralité est une preuve de qualité.
  • Secondaires : ceux-ci évoquent la transformation du jus de fruit en alcool et de leur passage dans le bois. Les arômes secondaires regroupent des notes épicées, empyreumatiques (boisées/toastées, fumées), des notes chimiques (si tel est le cas, il ne faut pas déguster le vin, cela signifie qu’il a un défaut.) et des notes balsamiques.
  • Tertiaires : Ceux-ci renvoient au vieillissement du vin. Si ce dernier a vieilli en bouteille, on parlera de vieillissement réductif. et on parlera de vieillissement oxydatif si le vin a vieilli en fût. Les arômes tertiaires regroupes des arômes d’évolution : notes animales (cuir), des notes végétales automnales (humus, champignons)

Les deux nez du vin :

On appelle premier nez, le fait de sentir le vin directement dans le verre. Le second nez se révèle après avoir aéré le vin (en le faisant tourner dans le verre).

  • Si le second nez est plus puissant que le premier, cela signifie que le vin peut encore évoluer.
  • Si les deux nez sont à peu près égaux, cela signifie que le vin a atteint son apogée et qu’il faut le déguster.
  • Enfin, si le premier nez est plus intense que le second, cela signifie qu’il s’agit d’un vin vieux qui n’évoluera plus.

Guide de la dégustation de vin pour Débutant : La Bouche

On arrive à dernière partie du guide de la dégustation de vin pour débutant. Celle-ci fait référence au goût.

Cette analyse se base sur quatre critères :

  • L’attaque : franche ou molle
  • L’acidité : qui renvoie à la vie du vin. Un vin qui a une belle acidifié aura probablement un bon potentiel de garde.
  • La rondeur : on emploie ce terme si l’ensemble des éléments est harmonieux en bouche.
  • La longueur en bouche : c’est la sensation laissée par le vin dans la bouche. On compte en caudalie ( une caudalie = une seconde). Un vin qui laisse une impression longue de plus de dix caudalies est un vin qui a un bon potentiel de garde.

En conclusion

J’espère que ce guide de dégustation de vin pour débutant vous aura aidé à y voir plus clair. Vous avez désormais toutes les cartes en main pour améliorer vos connaissances en œnologie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *